Pour les éducatrices des centres de la petite enfance et des services de garde familiale, ainsi que les puéricultrices et intervenantes en crèches.

Savez-vous que le cerveau des jeunes enfants créent plus de 300 millions de contacts (synapses) entre les neurones tous les jours? 
Savez-vous qu’un enfant qui est en difficulté sur le plan affectif ne crée plus aucune synapses tant et aussi longtemps que l’adulte n’aura pas recréé un sentiment de sécurité?

Le monde a changé. Le monde change et change encore très vite. 

Les enfants sont aux prises avec des défis que nous n’avons pas nécessairement connus, ne serait-ce qu’à cause du nombre de situations instables qu’ils vivent au sein des familles ou de leur école.

Pour contrer les effets de ces défis, les éducatrices en petite enfance et puéricultrices jouent un rôle essentiel.

Mieux comprendre les défis des jeunes enfants pour mieux intervenir

En décembre 2018, l’Institut des statistiques du Québec nous informait que 23% des jeunes de moins de 18 ans avaient reçu un diagnostic de trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité, alors que 17% étaient affectés par de l’anxiété généralisée. Ainsi, 40% des écoliers et étudiants sont bousculés par de larges défis.

Même les enfants et les ados vivant dans des familles sereines sont – parfois – bousculés par les comportements de leurs pairs et, comme parents, nous cherchons à les soutenir dans les épreuves de la vie…

De moins en moins de jeunes disposent de ressources suffisantes pour gérer le contexte social actuel. Et les psycho-trucs ne marchent pas nécessairement, puisqu’ils ne tiennent pas compte du contexte dans lequel vit le jeune et sa famille.

Le comportement des enfants est leur langage pour exprimer leur état émotif. Alors, comment les aider de manière à ce qu’ils développent leurs habiletés scolaires et sociales, s’impliquent de manière responsable et déploient tout leur potentiel?

Nos ressources pour former les éducatrices et intervenantes en petite enfance

Adaptées à vos besoins et votre disponibilité, nos formations aident les éducatrices et les intervenantes du monde de la petite enfance à mieux comprendre le cerveau et le développement affectif des enfants. 

Nous vous aidons à mieux les observer et comprendre les sources de leurs comportements dérangeants pour faciliter les interactions avec eux, ainsi que les plan d’intervention éducative.

En plus des formations (accessibles au moins 3 ans après l’inscription), nous animons des forums d’entraide, des facebook-live, des blogues, etc. Ainsi, une formation avec nous permet d’améliorer la cohérence des interventions institutionnelles.

Et puis, comme les éducatrices sont aussi souvent des mamans, nous vous donnons aussi des outils pour comprendre les dynamiques de votre famille. Et une maman soulagée, c’est une intervenante plus disponible pour effectuer ses tâches d’éducatrice auprès des jeunes enfants.

Une nouvelle éducatrice dans votre CPE ou votre crèche? Nous l’intégrons sans frais dans votre filière de formation exclusive à votre institution.

Des visio-conférences et des formations-en-ligne sur le développement du cerveau pour mieux cibler les stratégies éducatives des jeunes enfants

Qu’on le veuille ou non, les familles sont parfois bousculées par des défis qui affectent la qualité de leur vie. Nos outils sont là pour vous aider à développer des repères pour comprendre les enfants, ainsi que pour les accompagner de manière bienveillante, cohérente et soutenante dans les moments plus difficiles grâce aux connaissances acquises sur le cerveau et la psychologie positive.

Ces outils permettront aussi aux éducatrices de donner des informations pertinentes aux parents des enfants de leur groupe lorsqu’un défi a été identifié pour un des jeunes.