Les défis et les réussites de la parentalité bienveillante…

1ère vidéo: « Développer une parentalité bienveillante »

Animée par Joël Monzée, une 1ère rencontre avec des parents d'aujourd'hui pour guider vos interventions éducatives.

Les défis et les réussites de la parentalité bienveillante

Comment fait-on pour devenir un parent bienveillant? 
Est-ce qu’on est seulement préparés à devenir parents?
Comment sortir de cet état de culpabilité qui vient ruiner même les moments de détente quand on est seul ou en couple?
Quels sont les secrets des parents qui arrivent à trouver l’équilibre dans leur vie de couple tout en étant des parents bienveillants? 
Quels sont les trucs des parents qui doivent composer avec un enfant qui, parfois, vit des moments difficiles?
Quels sont les trucs des parents qui ont des enfants ou des ados qui les provoquent ou refusent de collaborer dans la vie de famille?

1ère rencontre: « Devenir parent dans le monde d’aujourd’hui »

C’est celle que vous visionnez

Devenir parent dans le monde d’aujourd’hui

À venir prochainement

Les 1001 couleurs de la parentalité

À venir prochainement

Les hauts et les bas de la scolarisation des enfants et ados.

À venir prochainement

Développer une parentalité bienveillante

Comment aborder les hauts et les bas de la vie de famille pour développer ses habiletés parentales pour éduquer les jeunes avec bienveillance, cohérence et compassion?

6 thoughts on “Parentalité Bienveillante – Funel V1

  1. merci Joel
    bonne idée ces entretiens avec ces paroles vraies
    etant moi meme professionnelle de l’accompagnement de la parentalité, je constate combien les parents ne s’approprient pas les connaissances actuelles
    la vie, les émotions,l’impact du regard porté sur l’enfant qui date d’avant,
    oui il y a trop de conseils, il faut accepter cette plongée dans l’inconnu en toute confiance et considérer chaque enfant comme un enfant particulier au lieu de chercher à
    le mettre dans une case et se referer a ce que l’on dit d’un enfant du meme âge par exemple
    tous pareils tous différents!! 🙂

  2. Un grand merci pour cette rencontre sur la parentalité.

    Pour les 6 premiers mois, on a choisi d’habiter chez ma mère (ma grand mère y était aussi) pour leur permettre d’être présentes à chaque instant de vie de leur première petite-fille. Une énorme erreur de notre part, à chacun de nos gestes, il y avait mille conseils. On a été perçus comme des parents déconnectés et peu affectifs.

    On avait une autre manière de voir la parentalité et ça ne cadrait pas avec leur vision d’être une mère/ un père.
    Dés sa naissance de notre fille on l’a laissé nous montrer qui elle est: un être unique avec beaucoup de caractère!
    On l’aime comme elle est, avec ses hauts (monter 4 fois de suite les escaliers) et ses bas (après avoir manger comme un lion, elle crie pour en avoir plus) d’une petite fille qui aurait bientôt un an. C’est notre petit trésor, qui déborde d’énergie.

  3. Merci pour ce constructif moment de réflexion! Très bien fait,! On sort de la théorie pour aller dans le vécu, là où ça se passe.

  4. Pourquoi le père ne pourrait il pas s’étendre près de la mère dès l’accouchement terminé et sentir aussi sur sa peau son bebe? Il me semble que ce serait faisable et souhaitable… Pour ceux qui le désirent bien sûr !☺️

    1. Vous avez entièrement raison… C’est souvent utile d’avoir un plan d’accouchement! Les doulas peuvent notamment aider les parents, même si elles n’assistent pas nécessairement à l’accouchement, selon les choix des parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *